01 mars 2007

Berserk

finalgutsVoici une série des plus intéressantes dans l'univers Manga. Berserk fait partie de ces oeuvres dont le succès perdure depuis une vingtaine d'année, et qui au fil du temps a su gagner le statut de véritable épopée. Ce Seinen dont le titre est plus que révélateur (un 'Berserker' est, selon la légende, un guerrier habité d'une rage divine), nous est offert par le maître Kentaro Miura et publié (jusqu'à la fin cette fois, espérons-le) aux éditions Glénat. Ce qui au premier abord ressemble à une simple histoire de guerre sanglante, s'avère être un chef d'oeuvre complexe qui pousse à la réflexion ...

Berserk se déroule dans un monde médiéval dont l'architecture et le mode de vie ressemblent fort à l'image que nous avons du Moyen Age. Ce sont sur ces terres nommées Midland que l'on nous présente Guts : un individu solitaire, taciturne et surtout diablement dangereux. Armé d'une épée démesurée, d'un bras mécanique dissmulant un canon et d'autres gadgets meurtriers, il marche de ville en ville, ivre de vengeance. Ce n'est qu'au terme de plusieurs combats hyper violents contre d'inquiétants seigneurs (dont la forme démoniaque est bien vite dévoilée), que des explications nous sont fournies sur le pourquoi de sa quête. Et pour ce faire, l'auteur nous entraine bien des années auparavant ...

C'est alors que commence un long flashback, nous racontant l'enfance difficile de Guts. On y apprend comment son père adoptif, mercenaire de son état, le maltraite jusqu'à cette nuit fatidique où Guts doit l'abattre pour se défendre. Fuyant les siens, il survit sur les champs de bataille grâce à ses talents d'épéiste. Il rencontre enfin Griffith, celui qui fera basculer son existence. Ce dernier, chef d'une troupe de mercenaires, parvient à rallier Guts à sa cause. Le rêve de Griffith est d'obtenir son propre empire, et sa troupe va de victoires en victoires. Rien ne semble arrêter son ascension, mais une sombre prophétie lui est un jour dévoilée : son ambition sans limite entrainera tous ses proches à leur perte ...

berserk2Je ne vous en dis pas plus, mais vous aurez sans doute deviné que Guts et Griffith, autrefois frères d'armes, vont devenir d'impitoyables ennemis. Pourtant ne vous attendez pas à une une enième lutte manichéenne, ici on combat le mal par le mal. En effet Guts n'est pas un enfant de coeur, et c'est sa haine pour Griffith qui le pousse à se dépasser sans cesse. Il se lance à corps perdu dans des combats titanesques pour retrouver celui qui, à cause d'un rêve de puissance, a fait de sa vie un cauchemar.

Berserk nous plonge dans l'histoire de ce 'Guerrier Noir' qui garde les cicatrices de son passé. C'est un manga qui déchaîne les passions tant il retranscrit à la perfection tous les états de notre héros, de sa gloire à sa déchéance, de la lumière apportée par l'amour jusqu'à l'ombre qu'engendre la vengeance. Le tout est parfaitement maîtrisé par Miura dont le trait hyper réaliste évoque les livres d'histoires. Chaque tome apporte son lot d'excitation, alors pour résumer soyons clairs : si vous ne devez lire qu'un seul Seinen, choisissez Berserk : il nous promet encore bien des surprises !

Posté par V A A N à 16:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Berserk

    je matte en ce moment la série animée ^^ (coffret Dybex a 50 € !!!). elle se concentre principalement sur le flashback de Guts, donc ca manque un peu de créatures fantastiques mais ca reste tres sympa.

    j'ai appris que les mangas "Kitaro le repoussant" et Evangelion tome 10 etait enfin sortis. achat indispensable pour moi.

    Posté par gotengo, 02 mars 2007 à 14:58 | | Répondre
  • Pour moi l'une des meilleures séries de l'univers du manga. Adulte, sombre, fascinante, sans concession. Un grand spectacle formidable.

    Sympa ton blog, je vais le mettre en lien au mien (je regarde des animés souvent et en chronique parfois) tiens !

    Posté par Nio, 25 mars 2007 à 21:18 | | Répondre
Nouveau commentaire